Adress of WSI

Ecole d'ingénieurs ESTIA
Technopole Izarbel
64210 BIDART
FRANCE

Tél +33 (0)559 438 400 

and for more information ...

 

Follow us onTwitter to stay up to date with the lastest news!

Workshop on Smart and Empowering Interfaces

2e édition

Bidart, le jeudi 27 septembre

 

Quelles pratiques de recherche pour l’étude des systèmes complexes ?

 

Programme

 

Matinée :

Conférenciers invités : Pierre-Yves Gomez et Nicole Saliba-Chalhoub

Pierre-Yves Gomez

Economiste et docteur en gestion, Pierre-Yves Gomez est professeur à l’EMLYON où il dirige l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE). Il enseigne la gouvernance et l’économie politique de l’entreprise. Dans la postérité des travaux de René Girard, il a initié dans les années 1990, la théorie mimétique des conventions appliquée en science de gestion. Ses recherches portent actuellement sur les transformations du travail et leurs conséquences sur la gouvernance des organisations. Engagé dans le débat public, il intervient régulièrement dans les médias et tient une chronique mensuelle dans le journal Le Monde..

 

Nicole Saliba-Chalhoub 

Professeur des Universités à l’Université Saint-Esprit de Kaslik (Liban), Nicole Saliba-Chalhoub occupe le poste de Doyen de la Faculté des Lettres et de Présidente du Collège Doctoral. Elle est Professeur Invité à l’Université de Lorraine (France). Écrivaine et psychothérapeute analytique de formation, elle inscrit sa recherche dans les domaines de la critique littéraire, de la psychanalyse appliquée et de l’herméneutique. Nicole Saliba-Chalhoub est aussi impliquée dans la recherche sur l’écriture fictionnelle et autofictionnelle postmoderne.

 

Nicole Saliba-Chalhoub souligne l’évolution dans le temps de la relation que l’homme entretient avec le travail, Pierre-Yves Gomez postule que la réflexion économique ne devrait commencer que là où commence ce qu'on considère comme "la vraie vie", afin d'éviter ce qui s'est passé ces dernières années. En effet, toutes les parties prenantes de l'entreprise, les économistes, les financiers ont perdu de vue la réalité du travail, ce travail matériel, "avec sa sueur et ses satisfactions", parce qu'il a été traduit en données quantifiables pour "une économie chiffrable du profit au service de la rente". La réalité du travail a alors été traduite en chiffres pour en faciliter le pilotage à distance par les décideurs. Les grandes organisations sont devenues des "mécaniques abstraites" et le travail humain est devenu invisible.

Nous avons perdu le sens de ce que nous sommes et de ce que nous faisons… Qu’en est-il de l’intelligence du travail ?

Comment introduisons-nous la réalité du travail dans ce que nous faisons ? Dans nos recherches ? Pour nous mais aussi pour les personnes impactées par nos recherches ?

 

Après-midi :

Atelier WSI : discussions-débat pour questionner nos pratiques de recherche relatives à l’étude et à la conception de systèmes complexes, systèmes technologiques mais aussi humains, intégrant Sciences et Technologies et Sciences Humaines et Sociales.

Nous regroupons sous le terme générique "Smart Interfaces" l'étude, la conception et la mise en œuvre d'interactions Homme-Homme, Homme-Système et Système-Système qui favorisent l'émergence d'une intelligence positive pour les usagers.

  • Quels sont les enjeux en recherche liés à la complexification des systèmes cyber-physiques, des systèmes virtualisés, des interfaces socio-techniques, de l’intégration homme-système… appliqués aux smartgrids, smart cities, à l’entreprise du futur… ?
  • Quelles pratiques pour cette recherche ? Pour quelles finalités ? Avec quels outils ? Comment les faire évoluer ? Quelle reconnaissance ? Quels modes d’évaluation ? Quelles carrières ?
  • Comment mener une recherche collaborative pour concevoir et maîtriser des systèmes technologiques au service des humains ?
  • Dans quels cas faut-il être pluri-, multi-, inter-, trans-disciplinaire ? Comment favoriser la fertilisation croisée ?

 Animateurs : Christophe Merlo et Guillaume Terrasson

Patxi Berard
     « Histoire d’un projet »

Christian Bourret, Thomas Drapier
« Complexité, numérique et évolution des métiers : le cas de la construction de maisons individuelles »

Pierre Fournié, Christian Bourret
« Thinking Smart… Thinking Small »

Julie Lartigau, Eric Villeneuve, Guillaume Terrasson
« Le montage de projet »

Christophe Merlo, Octavian Curea
« Le co‐encadrement de thèse : application pour la conception et la conduite d'un système Power to Methan »

 

 

Soirée : repas de gala à la cidrerie Ttipia, Bayonne